La PKdef du Singapura

Le Singapura est un chat est un chat de constitution robuste et peu enclin aux maladies, cependant la race est aujourd'hui confronté à une nouvelle problèmatique sanitaire concernant la déficience en pyruvate kinase, communément appelé PKdef.

La PKdef, chez le Singapura.

La "PKdef", de son vrai nom "Déficience en Pyruvate kinase "(enzyme), est une pathologie qui atteignait principalement les Abyssins et Somalis. Aujourd'hui, elle touche aussi les singapuras (notamment les lignées issues de mariages abyssins x singapuras). Un test adapté à la race du singapura à été mis en place par divers laboratoires (liens en bas de pages).

Qu'est ce que la PKdef ? (voir conseil scientifique du loof de mars 2007).

C'est une maladie génétique, entrainant chez le sujet atteint une anémie due à la dégradation des sucres dans les globules rouges.

Symptômes :

Anémie parfois sournoise qui survient progressivement et peut parfois passer inaperçue. Elle peut frapper ponctuellement tout au long de la vie du chat et être découverte tardivement ou au contraire être brutale et sévère, allant jusqu'à occasionner le décès du chat atteint.

Diagnostic :

Peut être confirmé (dès le plus jeune age) par la réalisation d'un test ADN, qui montre le statut du chat au regard de la maladie, à savoir, 3 possibilités ;

  • résultats N/N chat dit indemne ou normal, non malade - non transmetteur,
  • résultats N/K chat porteur de 1 allèle normal et de 1 allèle défaillant, dit porteur et hétérozygote, ne sera pas malade mais transmettra à sa descendance (pour 50%),
  • résultats K/K chat porteur de 2 allèles défaillants, dit atteint et homozygote, pouvant développer la maladie et la transmettant systématiquement à sa descendance,

Transmission :

La PKdef est héréditaire, la transmission est dite autosomale (non liée au sexe) et récessive. Cela signifie que la maladie ne se développera que chez le sujet ayant hérité ce caractère de chacun ce ses parents (homozygote).

Voici un tableau expliquant différentes combinaisons de mariages possibles concernant les chats atteints ou non de PKdef.

pkdef-et-croisements.pdf pkdef-et-croisements.pdf

Il est évidement souhaitable d'éradiquer la PKdef de nos lignées de Singapuras, l'idéal étant de n'utiliser que des reproducteurs indemnes. Cependant, afin de ne pas appauvrir un pôle génétique déjà restreints, il apparait possible de travailler avec les chats porteurs et d'éliminer la PKdef en 3 ou 4 générations. Le club de race laisse aux éleveurs la liberté de leur politique délevage dans la mesure ou le statut du chat est connu par test ADN.

Nous encourageons toute personne désireuse d'acquérir un chaton singapura, d'exiger de son éleveur la présentation du test ADN (du chaton ou de ses parents) au regard de la PKdef. Tous nos éleveurs ont testés ADN pour connaitre le statut PKdef de leur élevage.

 

Laboratoires pratiquant le test PKdef adaptés à la race du singapura :

laboratoires Langford

laboratoires UC Davies

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×